Talking Trade – Une flopée de sorties

By May 10, 2021Francais

  • Parmi les nouvelles sorties de la semaine, remarquons celles des premiers Bordeaux rouges 2020, celle du dernier millésime d’Ao Yun et le retour d’un Porto Tawny du XIXe siècle.
  • La région de Bordeaux vient d’enregistrer son meilleur mois de l’année en termes d’échanges.
  • Les vins américains continuent de susciter l’intérêt aux côtés des vins italiens, à l’instar de la dernière sortie de Sassicaia.

Cette semaine, des vins en provenance des quatre coins du monde ont fait leur entrée sur le marché, lequel a été dominé par la campagne des primeurs Bordeaux 2020 qui a démarré avec plusieurs offres de petits châteaux.

Après un jour férié au Royaume-Uni lundi, les sorties ont débuté mardi matin avec celle du Château Beaumont 2020, au prix de 108 £ les 12 bouteilles de 75 cL, en légère augmentation par rapport au millésime 2019. Augmentation qui pourrait être un signe de ce qui nous attend pour cette campagne…

Le Château Tour Saint-Christophe 2020 est sorti l’après-midi même à 276 £ pour 12 bouteilles de 75 cL, soit encore une fois une petite augmentation par rapport au prix de sortie en 2019 (268 £). Pendant le reste de la semaine, les vins d’autres domaines ont suivi, parmi lesquels les Château Bellefont-Belcier 2020 et Château D’Arsac 2020, tous deux à un prix supérieur au millésime 2019 correspondant lors de sa sortie.

Jusqu’à présent, le seul vin que nous avons vu sortir à un prix inférieur comparé à 2019 est le Château Enclos Tourmaline 2020 de Pomerol, à 1 180 £ les 12 bouteilles de 75 cL contre 1 240 £. Le prix du marché pour le millésime 2019 a cependant légèrement baissé depuis la sortie du vin pour se situer à 1 136 £ aujourd’hui. À savoir que James Suckling a placé les deux millésimes dans la fourchette des 96-97 points.

En Champagne, le Billecart-Salmon Cuvée Elisabeth Salmon Rosé 2008 est sorti au prix de 1 610 £ les 12 bouteilles de 75 cL (LWIN : 14812442008).

Passons de la France au Portugal avec le lancement par la maison Taylor’s de 1 700 bouteilles d’un « inestimable » Single Harvest Tawny 1896 (LWIN : 20478381896).

En provenance de Shangri-La dans la province du Yunnan, citons également la sortie de l’Ao Yun 2017, un assemblage de cabernet sauvignon, de cabernet franc, de syrah, de petit verdot et de merlot. Sorti au prix de 2 340 £ les 12 bouteilles de 75 cL (LWIN : 14090642017), ce vin a reçu 97 points de la part de James Suckling. Son volume de production s’élèverait à 3 000 caisses selon le critique.

Bordeaux a terminé le mois d’avril avec 44,2 % de part de marché en valeur. C’est le meilleur résultat mensuel de la région jusqu’à présent en 2021. Au sein des échanges de Bordeaux en avril, Pauillac a représenté 42,2 % de part de marché en valeur. Le Lafite Rothschild 2018 continue de dominer l’ensemble des échanges et de tirer la part de marché de la sous-région vers le haut. Le vin a enregistré 5,5 % d’augmentation sur le mois d’avril.

Au cours de la semaine, le Château Pontet Canet 2016 est le vin qui s’est le plus échangé. Insistant sur le plus en mai 2020 avec l’attribution de la note 98+, Lisa Perrotti-Brown MW de Wine Advocate a été la dernière critique à l’évaluer. Dans ses commentaires de dégustation, elle déclare : « Si dans quelques années ce vin mérite une note à trois chiffres, je ne serais pas surprise. »

Le Scarecrow Rutherford Cabernet Sauvignon 2018, qui a reçu 100 points de la part de James Suckling, est également arrivé dans le Top 5 des vins les plus échangés de la semaine. Lors de la dernière transaction, il s’est négocié à 3 200 £ pour 12 bouteilles de 75 cL.

Les vins américains ont suscité un intérêt croissant ces dernières années. Après être passée de 2,3 % en 2019 à 7 % en 2020, la part de marché en valeur des États-Unis a encore progressé pour atteindre 8,4 % à ce jour en 2021. Quelques autres vins américains ont trouvé preneur cette semaine, notamment le Realm Cellars, Napa Valley « The Bard » 2018, le Screaming Eagle Oakville Cabernet Sauvignon 2010 et le Kongsgaard Napa Valley Chardonnay 2018.

Le tout dernier millésime de Sassicaia, à savoir 2018, a également enregistré une activité croissante. Il s’agit du vin italien le plus échangé en valeur depuis le début de l’année. Son prix a augmenté de 11,4 % depuis sa sortie plus tôt cette année.

Indices Liv-ex                                                                                                                                                                             

Les deux principaux indices Liv‑ex, à savoir le Liv‑ex Fine Wine 100 et le Liv‑ex Fine Wine 1000, ont encore progressé en avril. L’exposition a également augmenté en avril pour atteindre 91,9 millions de livres sterling sur le mois – après un pic à 93,3 millions de livres sterling en cours de mois, établissant les nouveaux records d’exposition quotidienne et mensuelle.

Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur la campagne de cette année sur notre page Bordeaux 2020 En Primeur. Pour recevoir nos alertes e‑mail quotidiennes en rapport avec la campagne, inscrivez-vous en renseignant le formulaire ci-dessous.