Niveau record pour le Liv-ex 1000

By April 19, 2021Francais

Le Liv-ex Fine Wine 1000 a augmenté de 1 % en mars après un mois à nouveau très chargé sur le plan des échanges.

L’indice de référence a clôturé à 365,06 points en enregistrant son septième mois de hausse consécutive. Dans la continuité du début d’année, le nombre de vins distincts (LWIN7) échangés a dépassé les 1 000 unités (1 437). En tenant compte des millésimes (LWIN11), ce sont même près de 3 000 vins distincts qui ont été échangés (2 708).

Si novembre 2020 était jusqu’ici le mois de plus forte activité jamais enregistré, mars 2021 vient de lui voler le titre.

La suspension de quatre mois des droits de douane entre les États-Unis et l’UE a effectivement donné un coup de fouet au marché, les marchands américains se montrant de plus en plus actifs après l’annonce du 5 mars.

Des résultats positifs

Bordeaux et la Bourgogne ont été les principales régions bénéficiaires de la suspension des droits de douane américains. Les indices Bordeaux 500 et Burgundy 150, en territoire positif depuis le début de l’année, ont tous deux augmenté de plus de 1 % en mars.

Pendant les 18 mois au cours desquels les droits de douane étaient en vigueur, la Champagne, l’Italie et le Reste du monde (RoW) ont réalisé d’importants gains sur le marché secondaire. Toutefois, les parts de marché réalisées en valeur par ces régions auprès des marchands américains ont légèrement diminué depuis la suspension de ces droits.

Cela se reflète peut-être dans les très légères baisses enregistrées le mois dernier par les sous-indices Champagne 50 et RoW 60. Quant aux vins italiens, l’intérêt qu’ils suscitent reste néanmoins solide – après un début d’année poussif, l’indice Italy 100 a fini par retrouver sa sérénité, se distinguant notamment comme le sous-indice le plus performant du mois de mars.

Sur 12 mois glissants cependant, le Champagne 100 reste de loin l’indice le plus performant du Liv­ex 1000 avec une hausse de 12,65 %.

EN SAVOIR PLUS :

Le rôle vital du Liv-ex Fine Wine 1000 dans un marché en pleine mutation