Talking Trade – Les nouvelles sorties s’accélèrent

By February 9, 2021Francais

Le mois de janvier s’est révélé de bon augure pour les vins fins en 2021. Les Bordeaux 2018 ont commencé à devenir un millésime physique, alors que les Bolgheri et les vins de la Napa Valley ont vu le nouveau millésime trouver la faveur des acheteurs sur le marché secondaire. Au cours du mois de janvier, plus de 1 200 vins différents ont ainsi changé de mains. C’est presque le double de la moyenne de 2019 et juste un peu moins que le record établi en novembre l’année dernière.

De nouvelles critiques des Bordeaux 2018 en bouteille ont été publiées par Jancis Robinson avec une centaine de commentaires ajoutés. Le Château Lafleur 2018 a notamment dépassé le Château Léoville Poyferre 2018 (18) avec une note de 18,5++, pour devenir le vin de 2018 le plus récompensé jusqu’à présent par la critique. Le second vin du Château Lafleur, Pensées de Lafleur s’est également bien positionné dans le classement de la critique avec une note de 17,5+.

En termes de part de marché, la Bourgogne s’est maintenue au-dessus de 30 % pour la deuxième semaine consécutive. Les échanges de Bordeaux 2018 en bouteille ont désormais dépassé ceux observés lors de la campagne des primeurs. L’activité pour la région reste toutefois concentrée sur les millésimes 2016, 2015 et 2009 (Année du Buffle).

La Bourgogne a une fois de plus réduit l’écart avec Bordeaux, en comptant pour 24,7 % de la valeur totale des échanges. Les millésimes 2018 et 2017 se sont taillé la part du lion, mais il y a également eu beaucoup d’activité autour des millésimes plus anciens.

Le Rhône a connu une légère hausse par rapport à sa moyenne historique en passant de 3,0 % à 3,5 %. La région a vu son indice être l’un des sous-indices les plus performants au sein du Liv-ex 1000 au cours de l’année dernière.

Le vin le plus échangé en valeur la semaine dernière était donc le Château Margaux 2018. Ce vin est sorti en 2019 au prix de 5 112 £ pour 12 bouteilles de 75 cL. Il a ensuite brièvement dépassé ce niveau de prix, mais il a depuis lors dérivé. Il s’agit du Premier cru 2018 le plus populaire jusqu’à présent en 2021, mais en incluant les échanges de l’année dernière c’est tout de même le Lafite Rothschild 2018 qui conserve une légère avance.

Le Sassicaïa a connu une activité considérable tous millésimes confondus, le millésime 2016 menant la danse. Le Sassicaïa 2016 a vu son prix augmenter de 19,2 % sur les douze derniers mois. Le millésime 2018 commence à susciter de plus en plus d’intérêt avec sa sortie attendue ce mois-ci au Royaume-Uni. Rappelons que le millésime 2017 est sorti l’année dernière dans le courant de la première semaine de février au prix moyen de 1 700 £ les 12 bouteilles de 75 cL.

Évolution des indices Liv-ex en janvier

Les deux principaux indices Liv-ex ont progressé en janvier. Le Liv-ex 100 a augmenté de 0,59 %, tandis que le Liv-ex 1000 a progressé de 1,8 %. La composition du Liv-ex 1000 a également été mise à jour en janvier. Parallèlement à la progression annuelle des millésimes pris en compte dans les différents sous-indices (suppression de 2007 ou 2008 et ajout de 2017 ou 2018), des changements ont également été apportés à certains sous-indices pour des raisons de liquidité.