Talking Trade – Les sorties de septembre battent leur plein

By September 14, 2020Francais

Les sorties sur La Place de Bordeaux se sont accélérées la semaine dernière avec la sortie lundi dernier de l’Opus One 2017. Proposé par les marchands internationaux au prix de 2 740 £ les 12 bouteilles de 75 cL, l’Opus One est commercialisé avec une remise de 6,8 % par rapport au prix de lancement du millésime 2016 (2 940 £). Le mardi suivant, c’était au tour du Masseto 2017 de sortir sur La Place. Son prix de sortie est de 5 400 £ pour 12 bouteilles de 75 cL, soit une baisse de 10 % par rapport au lancement du millésime 2016, et les marchands constatent une forte demande pour ce vin. D’ailleurs, un marché secondaire s’est déjà développé, impliquant un surcoût de 13 % par rapport au prix de sortie.

Le Latour 2009, fort d’une note de 100 points, est de nouveau sorti des caves du domaine au prix de 10 300 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit une réduction de 6,4 % par rapport au prix de sortie initial (11 000 £), mais une augmentation de 10,7 % par rapport au prix actuel du vin sur le marché (9 300 £). Initialement noté 100 points par Robert Parker, le vin a vu sa note être confirmée sept ans plus tard par Lisa Perrotti-Brown qui a elle aussi reconnu la perfection.

Le Beaucastel Châteauneuf-Du-Pape Hommage J Perrin 2018, à 2 700 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit une baisse de 15,6 % par rapport au lancement du millésime 2017 (3 200 £), est une autre sortie notable de la semaine. Enfin, la sortie du Solaia 2017 au prix de 2 055 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit une réduction de 2,6 % par rapport au prix de lancement du millésime 2016 (2 100 £), est venue clôturer la semaine.

Alors que les yeux étaient rivés sur une série de nouveautés en provenance d’autres régions, Bordeaux (40,3 %) a enregistré l’une de ses meilleures semaines au cours de ces derniers mois. La Bourgogne (18,5 %) a pu maintenir sa part de marché au niveau des semaines précédentes, tandis que toutes les autres régions, Champagne (4,5 %), Italie (19,0 %), Rhône (3,5 %), USA (8,1 %), et Autres (6,1 %) ont vu leur part de marché diminuer.

Les Petrus Pomerol 2015, 2016 et 2017 sont arrivés en tête du classement des vins les plus vendus en valeur cette semaine. The Wine Advocate a attribué 100 points aux millésimes 2015 et 2016, ce qui explique leur prix bien plus élevé – environ 10 000 £ de plus pour 12 bouteilles de 75 cL, voir ci-dessous – que celui des vins qui n’atteignent pas la note à trois chiffres. Le Petrus 2017 est toutefois une anomalie. Il se situe effectivement à un niveau de prix nettement inférieur à celui du millésime 2005, certes bien plus vieux, mais possédant pourtant la même note.

L’Opus One Napa Valley Overture 2019 est également entré dans le Top 5 des vins les plus vendus en valeur cette semaine, alors qu’il vient tout juste d’effectuer sa sortie au prix de 1 180 £ pour 12 bouteilles de 75 cL. Notons qu’il se vend moyennant une réduction de 60 % par rapport au vin phare du domaine.