Vins italiens : des niveaux de croissance historiques

By August 26, 2020Francais

Pendant la dernière décennie, la valeur totale des échanges sur le marché secondaire des grands vins a augmenté à un taux annuel composé de 9,0 % – la valeur totale des échanges de vins italiens a quant à elle enregistré un taux de croissance de 28,5 % sur la même période. Alors que le marché du vin continue de s’élargir en 2020, l’Italie se retrouve à nouveau en pointe sur le plan de la croissance.

Le nombre de LWIN11 distincts échangés pour l’Italie a augmenté de 153,6 % entre janvier et fin juillet. En outre, au cours des sept premiers mois de l’année, la valeur totale des échanges de vins italiens a augmenté de plus de 70 % par rapport à l’année précédente. Pas plus tard que ce matin, la valeur commerciale des vins italiens à présent en 2020 a dépassé celle sur l’ensemble de l’année 2019, et l’on devrait bientôt voir la même chose se produire concernant les volumes.

Nombre de LWIN11 échangé par région – sur l’année en cours

Les sous-régions du Barolo, du Brunello di Montalcino, et dans de moindres proportions, du Chianti Classico, ont toutes vu leur nombre de LWIN11 échangés croître de plus de 300 % au cours des sept premiers mois de l’année, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus. Le Bolgheri et la Toscane, qui comprend les cinq Super Toscans, ont pris du retard par rapport aux taux de croissance des autres sous-régions.

Jusqu’à cette année, les Super Toscans avaient pour habitude de représenter en valeur la plus grande part des ventes de vins italiens. Pourtant, comme on le constate sur le graphique ci-dessus, les Barolo et Barbaresco combinés surpassent désormais les vins qui étaient autrefois dominants. D’ailleurs, le Giacomo Conterno, Barolo Riserva Monfortino 2013 est le vin le plus vendu en valeur au cours des sept premiers mois de l’année, dépassant de loin le Sassicaia 2017, deuxième sur la liste. En termes de volume, le vin italien le plus échangé jusqu’à présent en 2020 est le Produttori Barbaresco, Barbaresco 2016. C’est la première fois que deux vins piémontais se distinguent de la sorte.

Super Toscan c. Piémont – parts sur le marché des vins italiens

Cela ne veut pas pour autant dire que les Super Toscans ont manqué toute l’action. L’indice Italy 100 est en hausse de 2,37 % sur l’année en cours et de 4,29 % sur les 12 derniers mois, ce qui en fait le deuxième indice le plus performant sur ces deux périodes à la fois. Dans ce contexte, les Super Toscans ont enregistré une hausse de prix de 4,2 % sur l’année en cours et de 8,8 % sur les 12 derniers mois.

Plusieurs raisons expliquent les bons résultats de l’Italie jusqu’à présent en 2020. Notamment le fait que ses vins soient à l’abri des effets des droits de douane américains de 25 % sur les vins de l’UE présentant un TAV inférieur ou égal à 14 %. De plus, les vins italiens continuent d’offrir un bon rapport qualité-prix par rapport aux meilleurs Bordeaux et Bourgognes, et les millésimes récents (2015, 2016 et 2017) sont considérés comme de nouvelles références pour de nombreux producteurs. L’Italie ne semblant pas destinée à faire face à de grosses difficultés prochainement, il semble presque certain que ses vins vont rester au centre de l’attention à mesure que l’année continuera de s’écouler.