Talking Trade – Le Screaming Eagle en tête des ventes pour la troisième semaine consécutive

By July 20, 2020Francais

Le premier des Barbaresco 2017 est arrivé sur le marché cette semaine avec la sortie de l’un des plus grands vins du Piémont, le Gaja. Malgré une saison de croissance difficile, le domaine Gaja a su produire un vin dont la sortie a été décrite par Antonio Galloni comme « un des évènements les plus magiques de l’année ». La part de marché de l’Italie (10,8 %) a tiré parti des ventes d’un autre pilier du Piémont, le Barolo Pie Rupestris 2015 du domaine Cappellano étant en tête des ventes pour la région, tant en valeur qu’en volume. Trois des cinq vins les plus vendus en valeur cette semaine en Italie viennent ainsi du nord du pays.

La part de marché de Bordeaux (41,0 %) a considérablement augmenté par rapport au creux enregistré la semaine précédente, tandis que celle de la Bourgogne (19,3 %) a reculé pour se rapprocher de sa moyenne mensuelle.

Les parts de marché du Rhône (5,4 %) et de la catégorie Reste du monde (7,5 %) ont plus que doublé par rapport aux semaines précédentes et la part de marché des É.-U. (9,9 %) s’est maintenue au-dessus de sa moyenne de juin.

Des volumes considérables de deux whiskys, le Kujira Ryukya 30 ans d’âge du Japon et le Glenfarclas Highland Single Malt 25 ans d’âge d’Écosse, ont changé de propriétaire cette semaine.

Le vin le plus vendu de la semaine en valeur était le Screaming Eagle Cabernet Sauvignon 2017. Le Screaming Eagle est ainsi entré dans le Top 5 des vins les plus vendus de la semaine pour la troisième semaine consécutive, avec le millésime 2017 pour deux semaines et le millésime 2016 pour une autre. Il a été rejoint par un autre vin californien, le Cabernet Few et Far Between 2014 du domaine Hundred Acre. Antonio Galloni de Vinous a attribué à ce dernier 96 points, notant que « le millésime 2014 possède une formidable intensité aromatique (une signature de 2014) pour composer avec la densité du fruit ».

Le troisième vin du Château Latour, Le Pauillac de Chateau Latour 2015 est venu fermer la marche dans le Top 5 de la semaine. Le vin a reçu 90 points de la part de Neal Martin et est disponible avec une réduction de 67 % par rapport à la dernière version du second vin du Château Latour, le Forts Latour 2014, qui a d’ailleurs reçu 93 points de la part du même critique.

Le nombre d’achats effectués depuis les États-Unis a augmenté de 50 % cette semaine, l’USTR ayant annoncé que les vins mousseux ne seraient pas concernés par les droits de douane locaux de 25 %. Toutefois, les droits de douane actuels sur les vins titrant moins de 14 % sont maintenus et la situation ne sera réexaminée qu’en janvier 2021.

Transition post-Brexit

Le 13 juillet dernier, le président-directeur général de Liv-ex, James Miles, a témoigné dans une enquête menée par le gouvernement britannique au sujet de l’impact potentiel de la reconduction, après la période de transition liée au Brexit, des règlements européens actuels en ce qui concerne le document d’importation exigé pour le vin (connu sous le nom de document VI-1). Suivez ce lien pour lire le témoignage fourni par James Miles.