L’élargissement du marché au premier semestre 2020

By July 30, 2020Francais

Dans le cadre de notre série d’analyses sur le marché des grands vins au premier semestre 2020 (voir nos articles au sujet des vins les plus performants, des vins les plus recherchés par les marchands en fonction des régions et des vins les plus vendus), nous examinons aujourd’hui la forme du marché : les ventes (en valeur) générées par chaque région.

Comme c’est la tendance depuis quelques années, la part de marché de Bordeaux a continué de diminuer au 1er semestre – à ce jour en 2020, elle n’atteint d’ailleurs que 45,8 %. Elle a diminué de plus que de moitié au cours de la dernière décennie : en 2010, la part de marché de Bordeaux représentait 95,7 % de la valeur totale des échanges.

La Bourgogne, qui a longtemps été le principal bénéficiaire du déclin de Bordeaux, a également enregistré une baisse constante de sa part de marché en 2020, celle-ci ne représentant désormais que 16,4 % de l’ensemble des échanges, contre 20 % en moyenne l’année dernière.

En partie parce que les vins italiens sont exemptés des droits de douane américains, mais peut-être davantage en raison de la valeur relative de ses vins et d’une plus grande attention de la part des critiques (notamment autour des très réussies campagnes Brunello 15 et Barolo 16), l’Italie a vu sa part de marché passer d’une moyenne de 8,8 % en 2019 à une moyenne de 14,7 % à ce jour en 2020.

La catégorie « Reste du monde », emmenée par les États-Unis (5,6 %), l’Australie (1,6 %) et l’Espagne (1,3 %), a également connu une hausse d’activité spectaculaire, sa part de marché étant passée de 5,2 % en 2019 à 11,2 % sur l’année en cours.

La part de marché du Champagne s’est maintenue à son niveau de 2019, c.-à-d. juste au-dessous de 9 %, tandis que celle du Rhône est également restée stable autour des 3 %.

Au cours des six derniers mois, plus de 6 300 vins distincts (LWIN11) ont été commercialisés sur le marché mondial. Le nombre de vins distincts à avoir changé de propriétaire en 2020 a déjà augmenté de 3 % par rapport à l’ensemble de l’année dernière ; pour en savoir plus à ce sujet, ne manquez pas notre prochain article.