Talking Trade – La campagne des primeurs bat son plein à Bordeaux

By June 15, 2020Francais

La campagne des primeurs a repris lundi là où elle s’était arrêtée vendredi dernier – la rafale de sorties se poursuivant. Liv-ex a ainsi couvert individuellement les sorties de plus de 30 vins avec des analyses qui peuvent toutes être retrouvées sur la page News and Insights de notre site.

La semaine s’est ouverte sur la sortie du Cheval Blanc 2019 au prix de 4 500 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit une baisse de 31,7 % par rapport au prix de sortie du millésime 2018. Comme de nombreux vins mis sur le marché avec des remises de cette ampleur, le Cheval Blanc a su attirer l’attention du marché et s’est bien vendu. Notre analyse de la juste valeur place clairement cette sortie dans la catégorie des vins à acheter.

La journée du mardi a ensuite été marquée par la sortie du Mouton Rothschild au prix ex-négociant de 282 € la bouteille, ce qui représente une baisse de 30,9 % par rapport au prix de lancement du millésime 2018. Deux jours plus tard, c’était au tour d’un autre Premier cru, le Haut Brion, de faire son entrée sur le marché au même prix ex-négociant de 282 €. Les deux vins se sont bien vendus, tant ils semblent proposer un excellent rapport qualité-prix en comparaison avec le marché physique. Toutefois, pour les acheteurs américains, la différence de prix entre ces deux vins pourrait s’avérer importante. Avec un TAV de 13,5 %, le Mouton Rothschild se place sous la coupe des droits de douane étatsuniens. Le Haut Brion et son second vin, le Mission Haut Brion, ont quant à eux un TAV de 14,5 %. Ces deux vins seront donc 25 % moins chers aux États-Unis étant donné la situation actuelle au niveau des taxes douanières, et à supposer que rien ne change d’ici 2022 lorsque les vins seront physiquement disponibles.

Vers le milieu de la semaine ont également eu lieu les sorties des Lynch Bages, Cantenac Brown, Pavie, Calon Segur, Leoville Poyferre et Haut Batailley, avec des remises allant de 15 % à 27 % par rapport au prix de sortie de ces mêmes vins en 2018. Dans ce groupe, c’est d’ailleurs la sortie du Lynch Bages qui a rencontré le plus grand succès.

D’autres critiques, notamment Jeff Leve de Wine Insider et Jeb Dunnuck, ont publié des notes cette semaine. Pour comparer ces notes à celles des autres critiques déjà publiés, consultez notre grille des notes des critiques.

Alors que l’attention du marché se porte directement sur le dernier millésime des vins de Bordeaux, la part de marché de la région a de nouveau reculé pour atteindre 31,7 %. La part de marché de la Bourgogne (30,6 %) a augmenté, aidée par les bons volumes de vente des vins du DRC et du Domaine Leroy, dont les prix sont parmi les plus élevés au sein des vins bourguignons.

La part de marché du Champagne a reculé (7,0 %) tandis que celle de l’Italie a rebondi après le déclin de la semaine dernière.

Le Corton Charlemagne 2009 du Domaine Leroy est donc le vin qui s’est le plus vendu en valeur la semaine dernière. Les Bourgognes de 2017 se sont taillé la part du lion dans les échanges commerciaux de la région en volume, mais ce sont les millésimes 2009 et 2008 qui représentent la majeure partie des échanges en valeur.

Deux vins italiens, l’Altesino Brunello Montalcino 2015 et l’Antinori, Bolgherri Guado Al tasso 2017, sont entrés dans le Top 5 des vins les plus vendus de la semaine. Les récentes mises à jour de l’identifiant LWIN par Liv-ex permettant une séparation par sous-région, nous pouvons voir que 31 % des vins italiens commercialisés proviennent de Bolgheri et 28 % de Brunello di Montalcino, la région du Barolo complétant le top 3 avec 11 %.

Actualités

Le rapport Liv-ex sur la conjoncture du marché en juin a été publié et contient toutes les recherches et analyses Liv-ex les plus récentes. Ce rapport est mis à la disposition exclusive des membres Liv-ex, mais la première page, accessible à tous, comprend des mises à jour au sujet de la performance des régions, des indices Liv-ex et de la campagne des primeurs 2019.

Looking for more?

Our Bordeaux 2019 pages contain everything you need to know about this year’s En Primeur campaign; analysis tools, critics scores, reports and more.