Talking Trade – Au sein des Premiers crus, le Lafite Rothschild mène la danse

By June 2, 2020Francais

Hier marquait le lancement officiel de la campagne des primeurs avec notamment la première grande sortie de Bordeaux 2019 via La Place. Le Pontet-Canet 2019 a ainsi effectué sa sortie au prix ex-négociant de 58 € la bouteille, ce qui représente une baisse de 31 % par rapport au prix de 84 € auquel le millésime 2018 avait été lancé.

Les premiers rapports indiquent que cette sortie a rencontré un franc succès : un démarrage positif pour la campagne de cette année, alors que les prix, en tant que facteur de différenciation, seront surveillés de près par beaucoup d’acheteurs.

L’indice Liv-ex Fine Wine 50 a progressé. L’affaiblissement progressif de la livre sterling, en faisant paraître les Premiers crus moins chers lorsque leurs prix sont exprimés dans les devises étrangères, a contribué à faire monter l’indice à son plus haut niveau depuis deux mois (330,16 points), moyennant une hausse de 0,60 % sur la semaine et de 1,92 % sur le mois.

Malgré la vague qui pousse le Fine Wine 50 à la hausse, la part de marché de Bordeaux semble plafonner en valeur. Sur les dix dernières semaines, la région a obtenu à 9 reprises une part de marché hebdomadaire de moins de 50 % – une première historique.

Les parts de marché de la Bourgogne (13,1 %), de la Champagne (10,4 %) et de l’Italie (12,8 %) ont toutes reculé par rapport à leur niveau de la semaine précédente, mais ce sont celles du Rhône et des É.-U. qui ont enregistré les plus importants mouvements. Les deux régions ont échangé leurs parts de marché par rapport à la semaine précédente, le Rhône totalisant 8,1 % et les États-Unis 1,0 %. L’Angleterre (0,40 %) a également fait l’objet d’une certaine attention, de nombreuses caisses de Gusbourne Blanc de Blanc 2014 ayant changé de mains.

L’Allemand Cornas Reynard 2015 a été le vin le plus vendu de la semaine en valeur. Le millésime 2015, noté 98 points par John Livingstone-Learmonth de Decanter, se négocie bien meilleur marché que les millésimes 2009 et 2010, alors qu’il a reçu un meilleur accueil de la part des critiques.

Trois Premiers crus figurent dans le Top 5 des vins les plus vendus de la semaine, les Margaux et Haut-Brion restant juste derrière dans le Top 20. Le Liv-ex Fine Wine 50 – qui suit les variations tarifaires des Premiers crus – a, comme expliqué ci-dessus, augmenté sur les deux derniers mois ; ses 5 sous-indices ayant chacun évolué à la hausse. En tête des Premiers crus en matière de performances, on retrouve les Mouton Rothschild et Lafite Rothschild, suivis de près par le Latour ; les Margaux et Haut Brion restant légèrement en dessous des performances des trois premiers.

Graphique 1 : Évolution des sous-indices du Fine Wine 50 depuis leur plus bas niveau récent

Sortie des Latour 2012 et Forts Latour 2014

Deux sorties très attendues de vins produits par le Château Latour ont été annoncées la semaine passée. En mars dernier, mois où le vin devait initialement être commercialisé, nous faisions remarquer que le Latour 2012 pouvait être mis sur le marché à un prix avoisinant les 5 000 £ selon notre méthode de la juste valeur. Le prix de lancement constaté a toutefois été inférieur à cette estimation. Retrouvez tous les détails concernant la sortie de ces deux vins sur la page Blogues de notre site internet.