Publication par The Wine Advocate du rapport de Lisa Perotti-Brown MW sur les Bordeaux 2018

By April 25, 2019Francais

 « Dans ce millésime des extrêmes, un producteur, qui n’a point redouté de flirter avec le désastre, peut très bien, avec un tant soit peu de chance, avoir franchi la ligne d’arrivée avec brio et autant de flair et de panache qu’Alain Prost » – Lisa Perrotti-Brown MW

Le magazine The Wine Advocate vient de publier le rapport de Lisa Perotti-Brown MW au sujet de la campagne des primeurs Bordeaux 2018, intitulé « Le millésime des extrêmes ».

Comme le suggère le titre du rapport, L. Perrotti-Brown compte parmi les critiques qui pensent que 2018 est « un millésime qui a favorisé les vignerons habiles, ceux prêts à faire un effort supplémentaire et capables de se concentrer au plus haut point pour faire face aux développements les plus soudains ».

Elle ajoute que « les styles de nombreux vins de 2018 sont également extrêmes », en raison de leur « forte concentration en tannins », « de leur saveur très fruitée, de leur grande puissance et de leur importante densité ». Elle souligne également les facteurs responsables : « une météo extrême », « des vendanges extrêmement étalées dans le temps » et pour finir « une vinification extrêmement douce ».

Pour L. Perrotti-Brown, « lorsque la qualité est à son apogée […] la signature du terroir se marie avec le caractère du millésime pour produire des vins qui racontent à la fois l’histoire d’un lieu et d’une époque ». Cependant, comme beaucoup d’autres critiques, elle affirme que « 2018 est loin d’être aussi superbe et homogène que les millésimes 2016, 2010, 2009 ou 2005 ».

L. Perrotti-Brown, dont les notes figurent dans notre index de référence (utilisé pour évaluer la justesse des prix de sortie des vins), est la deuxième critique à publier ses notes. Celles de James Suckling ont été publiées plus tôt ce mois-ci et celles d’Antonio Galloni sont attendues dans le courant de la semaine prochaine.

Les vins qui ont reçu les meilleures notes de la part de L. Perrotti-Brown figurent dans le tableau ci-dessous. Dans ses commentaires de dégustation, L. Perrotti-Brown décrit l’Angelus, sorti récemment, comme un vin « incroyablement, finement, habilement et parfaitement tricoté », avant de louer « la richesse et la décadence » du Château Ausone. Elle commente également la « puissance » du Château Latour, « qui présente de nombreuses nappes savoureuses et un cassis très prononcé ». Enfin, elle cite le Lafite 2018 comme étant la « référence » des vins bordelais pour ce millésime.

Pour lire le rapport complet sur le site de The Wine Advocate et accéder à l’intégralité des notes, cliquez ici.

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur notre page dédiée aux notes des critiques pour comparer les notes de Lisa Perrotti-Brown MS à celles des autres critiques comme James Molesworth, Jeff Leve et Jane Anson notamment.


[mc4wp_form id=”18204″]