Sortie du Screaming Eagle 2016 — « positivement stupéfiant »

By February 27, 2019Francais

La semaine dernière, le Screaming Eagle 2016 a fait son entrée sur le marché américain au prix de 3000 $ la bouteille (2 325 £). Sur la plateforme Liv-ex, l’offre est actuellement à 7 200 £ pour 3 bouteilles de 75 cL, soit 28 800 £ les 12 bouteilles.

En octobre dernier, Lisa Perotti-Brown MW (The Wine Advocate) plaçait le vin en fût dans la fourchette des 98-100 points. Elle déclarait en outre : « les lecteurs peuvent s’attendre avec une forte probabilité à ce que le score final en bouteille se situe dans la partie supérieure de la fourchette que j’ai donnée ».

Antonio Galloni (Vinous), par ailleurs, a lui aussi fait l’éloge de ce vin ; le décrivant comme « positivement stupéfiant » et « magnifique », il lui a attribué la note parfaite de 100 points.

Par excellence, le Screaming Eagle est considéré comme un vin californien culte et il a été ajouté en juillet dernier au California 50, l’indice Liv-ex qui suit l’évolution des prix des dix derniers millésimes physiques des cinq vins californiens les plus activement commercialisés.

En raison de son statut de « Premier Cru » californien, les allocations de Screaming Eagle sont très recherchées et les dix derniers millésimes se vendent en moyenne 29 700 £ les 12 bouteilles de 75 cL. Les millésimes ayant obtenu la note de 100 points sont toutefois disponibles pour un prix légèrement supérieur comme le montre le graphique ci-dessus.

Étant donné qu’aux États-Unis, les marchands proposent le millésime 2016 au prix de 27 900 £ (12×75), soit une réduction de 6 % par rapport au prix moyen, les acheteurs qui suivent le domaine seront certainement intéressés par la plus-value que cette sortie permettra de générer. Déjà en bouteille depuis plusieurs années et noté 100 par Robert Parker, le millésime 2012 est cependant lui aussi très attrayant.

Screaming Eagle 2017

Dans ses notes de dégustation, Lisa Perotti-Brown a inclus un commentaire du vigneron producteur du Screaming Eagle, Nick Gislason, au sujet du millésime 2017 impacté par les incendies qui ont ravagé le nord de la Californie cette année-là. Voici ce que l’on y apprend : « Lorsque l’incendie est passé au plus près du domaine, la grande majorité des grappes étaient toujours en train de mûrir sur les vignes et tous les fruits ont ainsi été perdus. Lorsque la fumée s’est finalement dissipée, nous avons été obligés de couper et jeter toute la récolte. Tous les vins 2017, que ce soit le Screaming Eagle ou le Flight, seront exclusivement élaborés à partir de la minuscule quantité de raisins que nous avions vendangée avant l’incendie. Les quantités produites seront donc minimes et il est possible que ces vins ne soient jamais commercialisés s’ils ne satisfont pas nos standards de qualité. »


[mc4wp_form id=”18204″]