James Suckling publie son rapport sur les Bordeaux 2016 en bouteille

By February 6, 2019Francais

« Bordeaux 2016 contre Bordeaux 2015 : Quel millésime est le meilleur ? » — James Suckling

Faisant suite aux publications des notes attribuées aux Bordeaux 2016 par Lisa Perotti-Brown MW, Antonio Galloni et Neal Martin, le rapport de dégustation de James Suckling, intitulé « Bordeaux 2016 : Un millésime pour les amoureux contemporains des vins de Bordeaux », a paru hier matin.

Tout au long du rapport, J. Suckling établit un parallèle entre le millésime le plus récent sur le marché et le « superbe millésime 2015 ». Il affirme que « les Bordeaux en bouteille sont une nouvelle fois d’une très grande qualité, de nombreux 2016 étant effectivement des vins exceptionnels ». Il ajoute d’ailleurs que « 2016 est un des meilleurs millésimes depuis 2010 ». En comparant à des millésimes encore plus anciens, J. Suckling déclare : « en termes de qualité, je place 2016 au-dessus des millésimes 2000 et 2003, et même au-dessus de tous les millésimes des années 90, excepté 1990 lui-même. Les seuls millésimes contemporains que j’estime meilleurs sont 2005, 2009, 2010 et, quoique de très peu, 2015 ».

En outre, J. Suckling a récompensé 8 vins avec la note parfaite de 100 points, contre 5 seulement pour N. Martin. Les critiques ont toutefois tous deux reconnu la perfection dans le Cos d’Estournel et le Mouton Rothschild. En effet, dans ses notes de dégustation, J. Suckling décrit le Cos d’Estournel, qui connaît déjà une intense activité commerciale sur la plateforme Liv-ex, comme un vin « extravagant » et « magique », tandis qu’il écrit au sujet du Mouton Rothschild 2016 : « c’est un des Moutons les plus puissants qu’il m’a été donné de goûter. »

D’autres vins à avoir retenu l’attention de J. Suckling sont : le Château Le Pin, « très direct et superbe » ; et le Leoville Las Cases, le 2016 étant selon lui « probablement meilleur » que « le 1986, qui est pourtant un millésime légendaire ».

Pour résumer, J Suckling conclut : « Je vais acheter un certain nombre de vins du millésime 2016, tout comme je l’avais fait pour 2015. Et je vous recommande de faire la même chose si vous aimez les excellents vins de Bordeaux. Ces deux millésimes ont produit des vins qui sont incomparables au reste des vins rouges élevés de par le monde. Ce merveilleux équilibre, cette intensité, cette clarté gustative sont tant de caractéristiques propres aux vins de Bordeaux d’aujourd’hui. »

Vous pouvez lire le rapport complet sur JamesSuckling.com.


[mc4wp_form id=”18204″]