Commerce des grands vins — Sortie du Screaming Eagle 2016

By February 25, 2019Francais
  • Les vins de Bordeaux et d’Italie au centre de l’attention
  • Lafite Rothschild 2000, vin le plus activement commercialisé de la semaine
  • Sortie du Screaming Eagle 2016
  • Bordeaux 2009, 10 ans après

La troisième semaine de février a été relativement calme en ce qui concerne le commerce des vins fins. Alors que la part de marché de la plupart des régions a reculé en termes de valeur pendant la semaine qui vient de s’écouler, la région de Bordeaux a vu sa part de marché augmenter pour passer de 54,4 % à 64,1 %. Le commerce actif des Premiers Crus en particulier y a largement contribué, notamment avec le Château Lafite.

En passant de 9,6 % à 11,2 %, la part de marché des vins italiens a également progressé par rapport à la semaine précédente. D’un autre côté, la part de marché du Champagne a chuté pour atteindre 5,3 %, alors que celle de la Bourgogne a légèrement reculé, passant de 14,5 % à 11,2 %.

Les vins de Bordeaux ont dominé le tableau des vins les plus vendus en valeur la semaine dernière, deux millésimes du Château Lafite figurant notamment dans le Top 5. Le millésime 2000, qui s’est négocié lors de la dernière transaction au prix de 13 000 £ les 12 bouteilles de 75 cL, occupe en effet la première place de ce classement (NM 94+, RP 98+). Le millésime 1996, plus vieux et mieux noté (NM 98), s’est quant à lui vendu au prix de 9 200 £ les 12 bouteilles de 75 cL. Par ailleurs, pour 4 575 £ les 12 bouteilles de 75 cL, le Pavie 2000, auquel Robert Parker a attribué 100 points, s’est également très bien vendu.

Le Clos Roche Vv 2016 du domaine Ponsot est la seule exception non bordelaise au sein de ce Top 5. Ce Bourgogne s’est négocié dernièrement pour 4 413 £ les 12 bouteilles de 75 cL, soit un prix juste en dessous du cours actuel.

Sortie du Screaming Eagle 2016

Cette semaine, le millésime 2016 du vin californien Screaming Eagle a fait son entrée sur le marché ; les marchands américains le proposant au prix de 1 050 $ (800 £) la bouteille. Lisa Perotti-Brown MW avait attribué à ce vin en fût une note comprise entre 98 et 100 points, tout en faisant remarquer « son énergie merveilleuse » et « sa fantastique fraîcheur ». En décembre dernier, Antonio Galloni avait également dégusté ce vin, lui attribuant la note parfaite de 100 points. Il l’avait alors décrit comme étant « un vin de très haut niveau, majestueux et sculptural ». En outre, il a été annoncé que le Screaming Eagle 2017 ne serait pas commercialisé en raison de la contamination des récoltes par les fumées émanant des incendies de forêt qui avaient ravagé le nord de la Californie au mois d’octobre cette année-là.

Bordeaux 2009 : 10 ans après

Le millésime 2009 revient sur le devant de la scène pour les vins de Bordeaux alors que les critiques commencent à publier leurs rapports sur la dégustation de ce millésime maintenant âgé de 10 ans. Dans une série d’articles, nous avons analysé l’évolution des prix des Premiers Crus et des Seconds Vins, ainsi que des vins de la Rive Gauche qui constituent l’indice Left Bank 200. La semaine prochaine, notre article passera en revue les vins de la Rive Droite de ce même millésime.


[mc4wp_form id=”18204″]