Bordeaux 2009 après 10 ans : Premiers Crus et Seconds Vins

By February 20, 2019Francais

Le millésime 2009 revient sur le devant de la scène pour les vins de Bordeaux. Les critiques commencent en effet à publier leurs rapports sur la dégustation des vins de ce millésime vieillis pendant 10 ans. Le magazine Decanter a récemment publié les notes que Janes Anson et un certain nombre d’autres critiques ont attribuées à ces vins. L’article d’aujourd’hui passe en revue les performances que connaissent actuellement sur le marché secondaire les Premiers Crus et les Seconds Vins de ce millésime très apprécié après 10 ans de maturation.

Le millésime 2009 est d’ailleurs sorti à une période remarquable, puisque l’activité sur le marché des vins fins s’approchait du pic de 2010. Les prix de sortie des vins étaient alors relativement élevés, en plus d’être également gonflés par les évaluations critiques de Robert Parker. Lorsqu’il dégustait ces vins en fût, il avait en effet qualifié le millésime 2009 de « magique », tout en suggérant qu’il « pourrait bien devenir historique ».

Comme le montre le graphique ci-dessus, tous les Premiers Crus 2009 sont actuellement disponibles à un cours inférieur à leur prix de sortie. Seuls les prix des châteaux Lafite, Latour et Margaux ont dépassé leur prix de sortie respectif lorsque le marché des vins de Bordeaux est reparti à la hausse en 2010-2011.

Le Château Lafite a enregistré la plus grande variation de prix ; proposé initialement au prix de 13 000 £ les 12 bouteilles de 75 cL, il se négociait 5 700 £ fin 2015. Le prix de marché de ce vin est aujourd’hui de 7 300 £ pour 12 bouteilles de 75 cL, ce qui représente une réduction de 44 % par rapport au prix de sortie.

Le Château Margaux, qui est le Premier Cru 2009 à avoir reçu la plus haute note de la part de Neal Martin (98 points en 2013), a atteint son cours le plus haut de 9 000 £ peu après sa sortie. La valeur marchande de ce vin est actuellement de 6 500 £ pour 12 bouteilles de 75 cL.

Contrairement aux Premiers Crus, tous les Seconds Vins ont vu leur valeur augmentée depuis leur sortie. Généralement, ces vins attirent les acheteurs qui désirent acquérir un vin de la même marque qu’un Premier Cru sans payer le prix d’un Grand Vin.

Parmi les Seconds Vins, le Petit Mouton est celui dont le cours a le plus augmenté, avec une hausse spectaculaire de 220 %. Sa valeur marchande est actuellement au plus haut, comptez 2 400 £ pour 12 bouteilles de 75 cL. Sachez toutefois que ce prix est inférieur de 57 % au prix du Premier Cru correspondant.

Le cours du Pavillon Rouge a enregistré une hausse de 92 % depuis sa sortie. Il se négocie maintenant au prix de 1 809 £ les 12 bouteilles de 75 cL. Le Carruades Lafite est aussi sur une tendance haussière (+ 41 %) pour un cours actuel de 2 750 £ les 12 bouteilles de 75 cL. La semaine dernière, il s’est notamment négocié dans les mêmes quantités pour 2 660 £.

Au cours des prochains jours, nous continuerons d’examiner l’évolution des prix des Bordeaux 2009. Notre prochain article passera en revue les vins de la Rive gauche (Left Bank 200).

 


[mc4wp_form id=”18204″]