Commerce des grands vins —La période de Noël

By January 7, 2019Francais
  • Les vins de Bordeaux et de Champagne en tête des ventes sur la période de Noël
  • Le Lafite Rothschild 2010, vin le plus vendu de la semaine
  • Les performances des vins fins en matière d’investissement surpassent celles des actions en 2018
  • Clôture des indices Liv-ex pour l’exercice 2018

Le commerce des vins pendant la période des fêtes s’est concentré sur les classiques : pendant les deux dernières semaines de l’année, les grands millésimes de Bordeaux et de Champagne ont connu une belle activité. Les Premiers Crus ont représenté plus d’un tiers du volume total des ventes en valeur, le Lafite étant le plus activement commercialisé. En effet, le millésime 2010 prend la première place du tableau des vins les plus vendus en termes de valeur. En volume cependant, c’est le Dom Perignon 2008 qui est resté en tête des ventes ces deux dernières semaines.

Sur le mois de décembre, la part de marché de la Champagne est passée devant celle de la Bourgogne. La Champagne est donc devenue la deuxième région dont les vins sont les plus vendus à la fois en valeur et volume après Bordeaux. La part de marché du Bourgogne s’est un peu réduite sur ces deux dernières semaines en atteignant 6,1 %, ce qui porte à la baisse la part de marché mensuelle de la région (toujours forte) avec 11,4 %.

La part de marché de l’Italie a également chuté en passant de 9,8 % à 6,2 % sur la période de Noël. En outre, le Sassicaia 2015 continue de donner des preuves de sa popularité sur le marché secondaire.

Les vins les plus vendus en termes de valeur étaient tous des premiers crus de Champagne et de Bordeaux. Deux millésimes de Dom Perignon figurent dans le Top 5, et l’édition Luminous Label du millésime 2009 a fait son apparition.

Une autre étiquette spéciale s’est également très bien vendue : le Mouton Rothschild 2005, dont Robert Parker a maintes fois loué les qualités, s’est négocié pour la dernière fois à 5 400 £ les 12 bouteilles de 75 cL, un prix juste au-dessous du cours actuel.

Les performances des vins fins en matière d’investissement surpassent celles des actions

Le vin fin est devenu la classe d’actifs la plus performante au cours des quinze dernières années. Alors que les actions mondiales ont été sujettes à une pression considérable, les indices Liv-ex 100 et Liv-ex 1000 ont augmenté de 213,9 % et 258,2 % respectivement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Clôture des indices Liv-ex 100 et Liv-ex 1000 pour l’exercice 2018

Le Liv-ex 1000 — indice le plus large des performances du marché — clôture l’année 2018 à 363,3 points, soit une hausse de 10 % par rapport à l’exercice précédent. Sur la même période, le Liv-ex 100 a été très stable pour ne fluctuer en effet que dans une étroite fourchette de 2 % sur l’année.

Bilan de décembre : Liv-ex dans la presse

La presse s’est intéressée de très près aux vins fins pendant tout le mois de décembre. Des médias, comme le Wall Street Journal et le Financial Times notamment, se sont en effet rendu compte des solides performances enregistrées en 2018 par les vins fins par rapport aux actions en Bourse. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 


[mc4wp_form id=”18204″]